Ce qu'il faut retenir de la Fashion Week Homme Automne Hiver 2019-2020

 

Nouvelles marques, prochaines coupes et inspirations. On vous a réservé un resumé rapide de tout ce qu’il faut savoir de la mode Parisienne homme de l’année prochaine.

Heron Preston

Manteaux larges, t-shirts à motifs et vestes à poches au menu. Gros coup de coeur pour le orange fluo: couleur maitresse d’Heron Preston

Études

Une collaboration avec Keith Haring riche en couleurs et en motifs. Sweatshirts, combinaisons et pantalons XXL accompagnent l’homme Études.

Off-White

Virgil Abloh continue son ascension en conservant les codes qui ont fait sa réussite: silhouettes rétro-futuristes mixant les baggies taille-haute 90’s, aux doudounes matelassées intégrales. Omniprésence des couleurs dans son oeuvre, et costumes aux épaules immenses en mode “mafioso”.

JW-ANDERSON-AW20.png

JW Anderson

Entre berger et mage. On se laisse transporter dans l’onirisme du défilé JW Anderson où se mélangent chemises rayées/quadrillées et gilets de laine. Le tout sous capuche.

Acne Studios

Pantalons bicolores, cirés, bouffants ou colorés. Imprimés 70’s. Vestes longues et costumes près du corps. L’homme Acne Studios joue avec son côté androgyne.

Valentino

Modernisme, simplicité et élégance des silhouettes chez Valentino. Pardessus de la même couleur que les costumes pour se la jouer total-look.
Amour des détails avec des cols, poches et imprimés entre Japon et science-fiction.

Raf Simons

Silhouette de Fetide Addams qui part à la guerre avec son casque. Raf Simons nous protège du froid dans des manteaux de laine, et nous ceinture la taille dans des trenchs en cuir ou colorés.

AMI

Le dressing du Parisien mettait cette année les femmes à l’honneur. Les hommes n’ont pas été oubliés, basiques de qualité, coupes sportswear chic... En camel, blanc, vert et noir. L’habit de tous les jours est sublimé.

ISSEY MIYAKE

Le jaune et noir se mélangent durant toute cette collection. Le sportswear japonais ultra moderne aux coupes droites et précises est gonflé par des parkas pour donner de la légèreté et de la dimension aux looks.

Louis Vuitton

Clin d’oeil hommage à Michael Jackson à travers les gants du king de la pop, jupes plissées de “Remember the time”, les vestes courtes du défilés sont elles inspirées de “Beat it”. Les vestes à poches de chasseur sont sublimées avec le cuir d’agneau et le logo de la marque. Les harnais SM deviennent couture au dessus d’une chemise. Le total look camel est affuté et le sac LV devient jaune fluo. Virgil Abloh continue de nous surprendre et de developper le high-streetwear chez Vuitton.

DRIES VAN NOTEN

La noirceur de Dries Van Noten s’éclaire de touches blanches. Pantalons à pinces, costumes croisés près du corps, gilets façon kimono et longs manteaux dignes de héros de mangas ouvrent le show. Écharpes vertigineuses et ceintures cartouchières assurent nos arrières.

VETEMENTS

Anarchiste cagoulé avec pantalon camo, étudiant d’art fatigué avec besace, hoodie kitsch début 2000, manteau à plumes et gilet grunge. VETEMENTS continue de mixer les styles et de s’amuser des codes du streetwear de notre quotidien.

Berluti

Cuir vieillis sur sacs, blousons, pantalons... Costume peinturluré de couleurs avec col roulé assorti. Chemises colorées fuchsia et bleu galaxy. Kris Van Assche bouleverse le classicisme de la Maison Berluti.

Dior HOMMES

Un catwalk (é)mouvant pour les hommes cette année. Coupes ultra modernes où l’architecture et le futurisme sont omniprésent. Mais aussi et surtout le côté urbain avec les mousquetons, bretelles et bananes pour y ranger tout nos chagrins.

Sacaï

Vêtements XXL, layering, assemblage des matières et des couleurs. Superposition des t-shirts sur les chemises et les hoodies sur les vestes. Le streetwear propre qui donne des idées sur une nouvelle façon de s’habiller.

LOEWE

Empilement de matières, casques d’aviateurs, layering d’écharpes accrochées aux vestes, chemises pop-art, tricots et cardigans xxl… L’homme Loewe résolument dandy fait rentrer la couleur dans son placard.

Hermès

Perfecto de cuir ultra chic, veste smart avec coupe morderne. Manteau Rouge Hermès fait de cuir ciré. Parka confort et bien taillée. Veste en laine aux poches asymétriques. L’homme Hermès va droit à l’essentiel.

JACQUEMUS

Le meunier de Jacquemus porte des pantalons “vanille et fraise” qui se transforment en short en ouvrant la fermeture. Des vestes et des pantalons aux surpiqûres apparentes (comble de l’élégance). Des mailles simples mais pures, des vestes aux poches gigantesques, des chaussures revival de la Pataugas et des bandoulières super nettes. Un ensemble qui affute le look effortless chic de cet homme à mi chemin entre passé et modernité.